Luc Alloo (dans la nuit) découvre les Bornedries

Tout le monde à Saint-Trond et bien au-delà connaît les Bornedries. Si vous en parlez à quelqu'un.... vous aurez la réponse, ou je ne comprends pas que quelqu'un aille là-bas. Et pourtant, c'est souvent une surprise. Certainement, car chaque semaine, quelque 600 à 1000 visiteurs se rendent au WIPP, le club de couples le plus chaud du pays. Ils ont révélé leurs secrets à Luc Alloo, a-t-on appris.

Chattes dans le noir

En effet, Luc Alloo a récemment rendu visite à ce célèbre "club des amoureux". Non pas pour pincer les chats, ou plutôt les minous, dans l'obscurité, mais pour sonder les visiteurs sur ce qui les pousse à rechercher l'amusement d'un tel club. Traduit en Paul Jambersian, cela s'appelle : ? qui sont-ils", "que font-ils", "qu'est-ce qui les motive" .... Nous le saurons en cette nouvelle année. Mais on ne sait pas encore quand ce repo de Luc Alloo sera diffusé.

La chambre noire

Nous savons déjà qu'une personne assez célèbre apparaîtra devant la caméra. L'homme qui nous a parlé de la visite d'Alloo. Jeune, grand, souriant et blond, ce célibataire et chandailleur est un visiteur régulier de De Bornedries. Un endroit où, selon lui, il se sent chez lui, où il peut manger, danser et boire, et où, surtout, il peut faire son truc. Si ce n'est pas dans la salle de détente, alors peut-être dans la chambre noire.... ?

Je passe juste pour voir...

Nous avons brièvement visité le site web. Et nous l'admettons volontiers, nous avons été impressionnés par toute la beauté que ce club de couples le plus "chaud" du pays, comme il s'appelle lui-même, a à offrir. Une offre qui est apparemment aussi très appréciée par la clientèle, semble-t-il. Car, selon le même site web, quelque 600 à 1000 citoyens à l'esprit ouvert s'y rendent chaque semaine. Nous ne pouvons pas attendre, nous voulons savoir.... qui sont-ils ? Que font-ils ? Qu'est-ce qui les motive ? On le verra bientôt dans Alloo-in-de-nacht sur VTM, on s'en doute. Quelque chose à attendre avec impatience.

Tout est permis, rien n'est obligé

Une conclusion que nous avons déjà entendue.... est que tous ceux qui visitent cet endroit ne deviennent pas fous. Non, pour de nombreux visiteurs, cet établissement, par ailleurs confortable, est l'endroit où se rendre pour une soirée abordable de step all-in (érotique). Et pour beaucoup, cela n'inclut même pas le sexe. Car le slogan de ces établissements est "tout est permis, rien n'est exigé". Liberté totale. D'où.

À propos de nous

Notre métier, c'est le plaisir

À Bornedries, ce ne sont pas seulement les préposés qui vous font tourner la tête, mais aussi la fantaisie des chambres et des coins érotiques.

Cherchez